Vinification - Anthony Charvet

Ma méthode de vinification de mes différentes cuvées : Chiroubles, Fleurie, Morgon, Beaujolais

Lors des vendanges, la cueillette des raisins se fait manuellement où un premier tri est effectué à la vigne puis un second aux chai avant l'encuvage où les raisins sont égrappés de 50 à 70%.

A une température de 20 degré environ, le départ en fermentation peur se faire afin que le sucre présent dans le raisin se transforme en alcool.

A partir du 6-7ème jour de macération, les cuves sont grillées sur la partie haute de la cuve afin que la matière solide soit immergée dans le jus afin d'obtenir une bonne extraction des substances organoleptiques et avoir une belle complexité gustative finale. De manière générale, les raisins sont pressés entre le 12 et le 15ème jour mais peut aller jusqu'à 28 jours pour ma cuvée Chiroubles "LXIR"...

Ensuite la fermentation malolactique peut se faire pour qu'ensuite le vin passe tranquillement l'hiver.

Dès que les pâques de l'année suivante sont faîtes le vin peut être embouteillé. J'ai choisi une bouteille française fabriqué chez Saint Gobain à Chalon, elle est de type ECOVA; légère, afin de diminuer mon emprunte carbone.

Après de nombreuses dégustations et donc de différents essais de bouchage, mon choix de bouchon s'est porté sur la marque Nomacorc et la gamme Select Green qui est totalement recyclable et confectionné à partir de biopolymères à base de végétaux renouvelables dérivés de la canne à sucre....et contrairement à ce qu'on dit, le vin respire uniformément d'un bouchon à l'autre.

Ainsi mes vins peuvent être appréciés après deux ans mais méritent quelques années pour s'exprimer pleinement.

"Il n'y a pas un meilleur vin pour tout le monde, mais plutôt un vin à chacun"